navigation

Digression … Taoisme, le Yin et le Yang 26 mars, 2011

Posté par hiram3330 dans : Digression , ajouter un commentaire

 

 

Image de prévisualisation YouTube

Protégé : Le mensonge – 3° -

Posté par hiram3330 dans : Bleu,Chaine d'union,Contribution , Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Protégé : Qu ‘en pense le R+C ? Comment la rencontre de la Croix peut-elle l’amener au « Connais-toi toi-même ? » – 18° - 25 mars, 2011

Posté par hiram3330 dans : Chaine d'union,Contribution,Rouge , Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Protégé : Essaie sur « connais toi toi-même » – 1° -

Posté par hiram3330 dans : Bleu,Chaine d'union,Contribution , Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Protégé : Testament Philosophique – 1° - 24 mars, 2011

Posté par hiram3330 dans : Bleu,Chaine d'union,Contribution , Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Protégé : Les Trois Fenêtres – 1° - 19 mars, 2011

Posté par hiram3330 dans : Bleu,Chaine d'union,Contribution , Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Protégé : La Chaîne d’Union (Symbole de Fraternité) – 1° -

Posté par hiram3330 dans : Bleu,Chaine d'union,Contribution , Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Les différents modèles du rite 18 mars, 2011

Posté par hiram3330 dans : Recherches & Reflexions , ajouter un commentaire

Les différents modèles du Rite

laboure.jpg

                                                     En étudiant de près les religions et les ésotérismes, nous constatons que les rites fonctionnent selon l’un ou l’autre de ces trois modèles :

le monisme (du grec monos, seul), le dualisme (du grec duo, deux) et l’atomisme (du grec a-tome, particule insécable). Tout le reste n’est que fioritures culturelles.

Le monisme (La créature, la création et le créateur sont une seule et même chose)

Imaginez que vous fermiez les yeux. Vous les rouvrez dans 100 ans. Que reste-t-il de ce monde qui vous entoure ? Rien. On ne peut sérieusement nommer « réalité » un truc aussi éphémère ! Aussi, le monde divin (ce qui est intangible, éternel) est la seule réalité. L’homme est Dieu en train de se refléter. De même que si vous vous regardez dans un miroir, l’image du miroir est « vous » en train de se refléter.

Le problème est que ce monde, avec son cortège de souffrances, de choses tordues et tarées, nous paraît pourtant bien réel. Et dire qu’il n’existe pas, que seul le divin existe, heurte nos habitudes de pensée. Pour mieux comprendre, plongez-vous dans cette situation : vous rêvez que vous conduisez une locomotive de dix tonnes. Elle vous paraît lourde à manier, le bruit vous incommode. Vous montez dedans, vous en descendez. A ce point, vous vous réveillez. Où sont passées les dix tonnes d’acier ?

Le rite est ici un ensemble de pratiques qui ont pour but de vous éveiller à la seule réalité qui ait jamais existé. L’objectif est l’éveil. Ce modèle est très présent dans les philosophies orientales (certaines formes de l’hindouisme, comme le Vedanta, et du bouddhisme, comme le Tchan ou Zen). Il existe quelques approches monistes (non-dualistes) de la Bible, mais elles provinrent de l’expérience d’esprits frondeurs que les Églises institutionnelles ont tenté de réduire au silence  (de Maître Eckhart à Mary Baker Eddy…).

Le dualisme (Deux mondes de nature hétérogène existent)

Il existe deux mondes : le monde divin et le monde des hommes (le ciel et la terre, le monde spirituel et le monde matériel, etc.). A partir de là, deux problèmes se posent :

1.      quel type de relation peut s’établir entre les deux ?

2.      par quels procédés ?

Le sacrifice. La destruction (par le feu ou autrement) dans des conditions rituelles fait  (facere) sacré (sacere) l’homme, l’animal ou la plante sacrifiés. Autrement dit, il est transféré dans le monde des dieux.

Le rite est un mécanisme de transfert de l’humain au divin. Le rite est efficace car il répète ce que les dieux ont fait au commencement (voir la répétition du mythe d’Osiris ou, dans la messe, la répétition des paroles du Christ lors du dernier repas). Pourquoi effectuer le sacrifice ? Plusieurs réponses selon les civilisations.

1.      Le corps qui est le nôtre, les biens qui sont les nôtres nous sont prêtés par les dieux. Le sacrifice est le paiement du loyer. (judaïsme primitif, hindouisme des temps védiques).

2.      Les dieux ne sont pas immortels. Ils survivent grâce au culte que nous leur rendons. Si ce culte cessait, ils mourraient (le crépuscule des dieux). En échange, ils nous confèrent les biens de ce monde (religion de la Grèce antique, religions nordiques).

3.      Le rite établit un canal par lequel le divin (imagé par le feu) peut « toucher » le monde des hommes et œuvrer à sa transmutation. C’est un thème présent dans l’alchimie et le christianisme.

L’atomisme (Il n’existe que des forces naturelles en équilibre instable, le chaos pris dans un sens noble)

L’univers est formé par la réunion fortuite des atomes ou autres particules insécables. Il n’existe pas de mondes divins.

Le rite est un outil pour organiser (ou manipuler) les forces naturelles en conformité avec le souhait du « mage ». Puis il accomplit le rite. Comme  exemples élaborés, le courant de « la magie du Chaos » dans laquelle le mage élabore le modèle du monde qui sert son objectif.

Les techniques de pensée positive ou de « visualisation créatrice » par lesquelles on organise la réalité conformément à sa volonté en manipulant le subconscient en sont un exemple simpliste. Dans leur pratique codifiée, la technique analytique freudienne et ses dérivés forment un rite à caractère atomiste.

 

Denis Labouré

3 avenue de la Libération

42000 Saint-Étienne

www.spiritualite-occidentale.com

www.astrocours.fr

Humour … 17 mars, 2011

Posté par hiram3330 dans : Humour , ajouter un commentaire

 

humour1.jpg

 

Deux FF du GO passent devant un temple maçonnique qui porte cet écriteau :


« 
 Pour rencontrer des femmes, entrez adhérer dans notre Obédience mixte « 

Le premier décide de rentrer pour voir. L’autre l’attend dehors. Les heures passent. Enfin le premier ressort.

– Alors, lui demande le second, que s’est-il passé ?

– J’ai adhéré, répond le premier !

– Sans blague ! dit le second. Et… tu as rencontré des femmes ?

– Ah ! Vous autres au GO, vous ne pensez qu’à ça, s’exclame le premier !

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Un maçon amateur d’oiseaux rares souhaite faire l’acquisition d’un perroquet
ayant des qualités maçonniques. L’oiseleur lui propose trois magnifiques
grimpeurs :

 - En premier prix, j’ai celui-ci : 1000 €. Il est capable de vous dire le rituel du premier degré…Le second peut vous réciter l’intégralité des Constitutions d’Anderson… Mais il vous en coûtera 2000 € !

– Et le troisième ?

– C’est le plus cher… 5000 € ! 

– A ce prix là, j’ai peine à imaginer ce qu’il doit savoir par coeur !

– Hélas, il ne parle pas !

– Il ne parle pas ? Et il vaut 5000 € ? Mais qu’est-ce qu’il a donc d’extraordinaire ?

– Les deux autres l’appellent « Vénérable ».

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Au moment de monter à la potence, un condamné à mort s’insurge :


- Tout ça, c’est la faute des Maçons ! le type que j’ai assassiné était maçon, e flic qui m’a arrêté était maçon, le procureur était maçon, le juge était maçon, tout ce qui m’est arrivé, c’est la faute des Francs-maçons ! 

– Avez quelque chose d’autre à ajouter ? lui demande impatient le bourreau. 

- Non. 

– Bon, alors maintenant, si vous voulez bien faire un pas en avant en partant du pied gauche…

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

  Françoise et Suzanne étaient amies de longue date, bien que l’une fût franc-maçonne et l’autre non.  

Chacune s’en alla un jour dans une maison de retraite.  Il ne fallut pas longtemps avant que Suzanne rende visite à sa vieille amie Françoise.  Dés son arrivée, elle fut accueillie à bras ouverts, avec des câlins et des baisers. 

 » Tu te plais ici ? lui demanda-t-elle ? Dis moi tout ! «  

Françoise était émerveillée par la nourriture, les installations et les soins.

Puis, avec un clin d’œil, elle ajouta :

  » Mais la meilleure chose est que j’ai maintenant un petit ami… Et il est franc-maçon ! «  

– C’est merveilleux ! s’enthousiasma Suzanne. Raconte tout. 

– Et bien, après le déjeuner, on monte dans ma chambre et on s’assoit au bord du lit. Je le laisse me caresser le haut, puis le bas, et alors nous relisons et comparons nos anciens rituels d’ouverture, de fermeture, d’exaltation ; et nous applaudissons par nos batteries et nos acclamations, un coup la sienne, un coup la mienne… 

– Tu as une sacrée chance. Je suis très contente pour toi ma chérie, se réjouit Suzanne. 

– Et pour toi comment cela se passe ? lui demanda Françoise. 

Suzanne était aussi très satisfaite de sa maison de retraite et chose extraordinaire elle avait également un petit ami. 

– C’est merveilleux ! s’exclama Françoise. Et que faites vous ?


- Nous aussi, nous allons dans ma chambre après le déjeuner. On s’assoit au bord du lit et je le laisse me toucher… au dessus, en dessous… 

– Ah ! Et puis ? 

– Comme ni l’un ni l’autre nous ne sommes francs-maçons, nous baisons !

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤$

3 FF. discutent à l’arrière d’un taxi.

Le 1er dit au second : 

– Quel âge as tu ? 

– 3 ans et toi ? 

– Moi plus de 7 ! et le troisième d’annoncer 5 ans. 

Le chauffeur regarde ahuri dans son rétroviseur les 3 quinquagénaires, ce qui provoque immédiatement la méfiance d’un des FF. qui dit : 

– Attention, il commence à pleuvoir. 

Le chauffeur en voyant le temps superbement ensoleillé s’arrête  précipitamment auprès d’un gardien de la paix et lui dit affolé par la fenêtre :


- Je suis très inquiet, regardez les types que je promène, ils disent avoir  3, 5 et 7 ans et de plus, il disent qu’il pleut alors que le temps est au  beau fixe ! 

Le gardien de la paix lui répond alors calmement : Oh! moi, vous savez, je ne sais ni lire ni écrire…

 

Merci à toi Ma Petite Soeur … de la côte


masonwelcomeright.gif

 

 

 

 

 

Digression … Tibet spirituel 13 mars, 2011

Posté par hiram3330 dans : Digression , ajouter un commentaire

 

Image de prévisualisation YouTube

12

Atelier Ecrire Ensemble c&#... |
Au fil des mots. |
Spiralée |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Attala Blog
| jepensedoncjesuis13
| Les chroniques d'Astéria