navigation

Protégé : Les voyages du compagnon – 2°- 30 avril, 2018

Posté par hiram3330 dans : Bleu,Chaine d'union,Contribution , Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

L’Initié 29 avril, 2018

Posté par hiram3330 dans : Contribution , ajouter un commentaire

540372_10151000031648185_608537275_n

Des Temples de Memphis,
À la Grèce antique,
Loin des esprits sceptiques,
Est la Voie d’Osiris.

La connaissance de soi,
Par l’éveil de la conscience,
Est la véritable science,
De celui qui la perçoit.

Visite l’intérieur de la Terre d’Hiram,
En rectifiant, tu trouveras le passage,
Et l’ancienne Pierre occulte des Sages
Très véritable médecine de l’Âme.

Si des bâtisseurs tu entends le langage
Des outils et des symboles,
Tu comprendras ton rôle
Qui sur pierre est gravé, au long des âges.

Travaille avec ardeur ta Pierre
Sur le Chantier de la Vie,
Ôte de ton Cœur l’Envie,
Et tu seras dans la Lumière.

De ton passé, n’hésite pas à dire, adieu !
Soit, toi-même, et sans aucun reproche,
De la matière, évite les accroches,
Et, tu connaîtras, l’Univers et les dieux !

L’Être des êtres par ce mystère te répondra,
Dans les profondeurs du miroir,
Tu pourras découvrir l’Espoir,
De celui qui est et qui sera ce que tu voudras…

JMC

isisgold

 Source : http://www.rene-guenon.ch/index.php?option=com_content&view=frontpage&Itemid=1

Protégé : Choisir sa mort – 1°- 28 avril, 2018

Posté par hiram3330 dans : Bleu,Chaine d'union,Contribution , Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Protégé : Le maître renait plus radieux que jamais – 3°- 27 avril, 2018

Posté par hiram3330 dans : Bleu,Chaine d'union,Contribution , Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Porte … 21 avril, 2018

Posté par hiram3330 dans : Contribution , ajouter un commentaire

porte

Alors que je cherchais mon chemin dans la forêt des ombres, je vis, dans la pénombre, apparaître deux piliers derrière lesquels se dessinaient deux portes.

La première, à gauche, était en bois sculpté orné de dorures. N’étant nullement fermée, je pus voir, par l’entrebâillement, une allée au dallage parfait éclairée par une douce lumière bleutée, ainsi qu’un jardin à faire pâlir d’envie le jardinier le plus maniaque. Une légère odeur d’encens, et la mélodie lointaine d’une harpe, me donnèrent envie de faire un pas de plus à l’intérieur.

De part et d’autre de l’allée, des stands pavoisés de mille couleurs étalaient généreusement leur marchandise : bougies, encens, photos, images, reliques, cartes en tout genre, boules de cristal multiformes, pendules en bois, en or, en cristal, pierres diverses, stages d’éveil à toutes les sauces et à tous les prix, contact avec les anges et les archanges, avec les maîtres cosmiques, par téléphone, par internet, par minitel, par voie postale, paiement par chèque ou carte bleue.

Je revins sur mes pas afin de me diriger vers la porte de droite, plus petite d’ailleurs que la première.

Si petite qu’il me fallut me baisser pour lire une inscription gravée dessus, et à moitié effacée en raison du lamentable état du bois « si c’est la seule curiosité qui t’amène ici, vas-t-en ! ». L’entrée était envahie par les ronces et il fallait vraiment en vouloir pour se frayer un chemin jusqu’ici. Je voulu ouvrir, mais la porte était fermée à clef. Regardant plus bas je vis un orifice à la base du porche et la clef tout au fond. Pour la récupérer, je dus me mettre à plat ventre afin de passer le bras à l’intérieur. Finalement je pus passer de l’autre côté.

Dès le seuil franchi, la porte se referma brutalement. Face à moi, la forêt. La même forêt que je venais de quitter. Seul indice ici, une pancarte où était inscrite cette phrase : « visita intériora terrae rectificando invenies occulta lapidem ». Je me retrouvais donc dans la forêt des ombres à la différence que là, les ombres me semblaient familières.

Source: La Plume Vagabonde….www.lespasseurs.co

Cabinet_of_Reflection_symbols

Protégé : Pari sur la Poésie … – 30°- 19 avril, 2018

Posté par hiram3330 dans : Chaine d'union,Contribution,Noire , Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

LIVRES … AVRIL 6018 17 avril, 2018

Posté par hiram3330 dans : Livres , ajouter un commentaire

Livres

Même ne sachant ni Lire, ni Écrire …

Ce mois ci j’ai épelé avec un grand plaisir, entr’autres :

Δ

le livre de  JÉRÔME TOUZALIN

« PROMENADES MAÇONNIQUES CHRONIQUES« 

promenade maçonnique

 Δ

le livre de  ANONYME DE FRANCFORT

 » LE PETIT LIVRE DE LA VIE PARFAITE « 

PETIT LIVRE VIE PARFAITE

Δ

le livre de  VILLARD DE HONNECOUR

« ORDRES CHEVALERESQUES ET MONASTIQUES« 

 

ORDRES CHEVALERRESQUES ET MONASTIQUES

 Δ

le livre de  ROMBI

« L’HISTOIRE EXTRAORDINAIRE DE JC LE FILS UNIQUE DU BIG BOSSE« 

 

LA COUVERTURE JC

 Δ

 

 

LIVRES ... AVRIL 6018 dans Livres Emoticons-plus.com-21

Chris

avril 6018

Vibrations sur Quatre Éléments 16 avril, 2018

Posté par hiram3330 dans : Contribution , ajouter un commentaire

Par mon imaginaire, je me sens fort comblé
Il me révèle enfin, du symbole le prestige
En me montrant la loge, tel un carré de blé
Dont nous formons mes frères, les épis sur leurs tiges

La maçonnerie n’est-elle, un grand champ de labour
Aux sillons ancestraux, toujours recommencés
Qui dit terre dit racines, ces creusets de l’amour
Pour que soient nos temples, par lui ensemencés

Mais il n’est bonnes semailles, sans des nuages la pluie
Nous serions paille morte, privés de leur cadeau
Jusqu’à nos émotions, quand tout à coup l’oeil luit
Ne pourrions exprimer, par une douce perle d’eau

Compagnon

Au gré de mon fantasme, nous frisons sous le vent
Protégeant de nos têtes, les trois fleurs du drapeau
Libres comme l’air dit-on, répétons-le souvent
Ne sommes-nous nés au monde, liberté dans la peau

Comme il faut autour d’elles, pour que nos tiges grandissent
D’herbes folles la tendresse, du chardon le mordant
Il faut du soleil-roi, pour que nos grains mûrissent
La lumière et le feu, de ses rayons ardents

De germes en récoltes, de froment en levain
J’entends votre message, compagnons de moisson
Du latin companem, « qui partagent le pain »
Tant que vivront les Hommes, seront les Francs-Maçons

Gilbert GARIBAL

 

Source : http://www.rene-guenon.ch/index.php?option=com_content&view=frontpage&Itemid=1

Protégé : Les gants et le tablier – 1°- 15 avril, 2018

Posté par hiram3330 dans : Bleu,Chaine d'union,Contribution , Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Protégé : Gestes et postures – 3°- 13 avril, 2018

Posté par hiram3330 dans : Bleu,Chaine d'union,Contribution , Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

12

Atelier Ecrire Ensemble c&#... |
Au fil des mots. |
Spiralée |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Attala Blog
| jepensedoncjesuis13
| Les chroniques d'Astéria