navigation

Trente-Trois ans ! 19 février, 2021

Posté par hiram3330 dans : Recherches & Reflexions , trackback

Trente-Trois ans !

10405676_653714754756828_1412734782508437488_n

Trente-trois ans ! Toute l’histoire

D’un fils prodigue de la Lumière

Qui travaille sans cesse à ta Gloire,

Grand Architecte de l’Univers !

J’étais perdu, solitaire,

Tous les Frères m’ont ouvert les bras.

Franc-Maçonnerie salutaire,

Que serais-je devenu sans toi ?

J’avais juste en perspective

Mon passé mais un autre en moi

Me disait « Qui m’aime me suive ! »

J’entendais mais ne m’aimais pas.

Serai-je à jamais dans l’errance

Dans le labyrinthe des idées ?

Pourrai-je éclairer ma conscience

Avant de pouvoir vivre en paix ?

Vénec mon premier Vénérable

Parlait en toute Fraternité :

Ne construis pas sur le sable,

Suis la voie des bâtisseurs-nés.

Epelle tous les mots sacrés

Du grand livre de la Connaissance,

Jusqu’au point le signe premier,

Mais ici pour un temps silence !

Ton serment est ton viatique,

Ta parole engage l’avenir,

Entre la morale et l’éthique,

Ecoute ton cœur ! Qui l’inspire ?

Une Tenue décompte les heures

Par des mises en ordre en soi ;

Son présent donne la teneur

De tout ce qui fut et sera.

Les symboles couvrent l’univers

De passages plus ou moins cachés,

Ont tous un endroit, un envers ;

Entre eux tout est déjà tracé.

Entre ses pensées, ses mystères,

Guérillot mon guide soufflait :

Toute la vie est une prière,

Au bout du Rite tu dois aller.

Elève en toi trois colonnes,

La Sagesse, la Force, la Beauté,

Vers les voûtes qui chantent, résonnent

De ferveur et d’humanité.

L’Homme est le corps qui transpire

Amoureux d’un masque de fer,

Son manteau d’ombres se déchire

Pour laisser passer la lumière.

L’Homme est l’âme qui renouvelle

L’alliance du Beau et du Bien,

Lie temporel et spirituel,

Chaîne et trame de nos destins.

L’Homme est l’esprit qui intercède

Entre l’Etre en manque de foi

Et le sacré qui le précède

D’une crosse en forme de croix.

L’Homme trace entre ciel et terre

Des cercles ouverts, se dévoile,

Et les pieds posés à l’équerre

Se projette dans les étoiles.

 

SOURCE: http://patrick-carre-poesie.net/spip.php?rubrique63

42164602_2278651142163538_6516317174536077312_n

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Atelier Ecrire Ensemble c&#... |
Au fil des mots. |
Spiralée |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Attala Blog
| jepensedoncjesuis13
| Les chroniques d'Astéria