navigation

Le Pouvoir ! 20 août, 2023

Posté par hiram3330 dans : Recherches & Reflexions , trackback

17 Aot 2023

Publi par Yann Leray

Le Pouvoir !

Le Pouvoir !  dans Recherches & Reflexions image%2F1928578%2F20230817%2Fob_90ffdc_caravaggio-medusa-google-art-proje
Le Poids du Pouvoir

La Peur Inhrente de sa Perte

Le pouvoir, que ce soit dans la sphre politique, conomique, ou sociale, est un dsir profondment ancr dans la psych humaine. Certains y voient un moyen d’atteindre la libert, la scurit ou la reconnaissance. Cependant, le chemin du pouvoir est parsem d’angoisses. Plus on acquiert de pouvoir, plus on dveloppe une crainte viscrale de le perdre. Cette peur, son tour, gnre un dsir toujours croissant de s’accaparer encore plus de pouvoir, crant un cercle vicieux.

L’Invitabilit de la Peur

Le philosophe Jean-Jacques Rousseau a fait remarquer que : « L’homme est n libre, et partout il est dans les fers. » Pour lui, la socit cre des ingalits artificielles et le pouvoir est l’une des principales chanes qui entravent l’homme. Toutefois, ceux qui dtiennent le pouvoir sont galement enchans, non pas par le manque de libert, mais par la peur de perdre leur statut.

Friedrich Nietzsche, dans sa critique de la morale traditionnelle, a observ que le dsir de pouvoir est fondamentalement ancr dans la nature humaine. Il a crit : « L o je trouvai l’tre vivant, l je trouvai la volont de puissance. » Cependant, cette volont de puissance est double tranchant. D’une part, elle pousse l’individu atteindre des sommets. D’autre part, elle engendre une inscurit permanente.

La Soif Inextinguible de Pouvoir

Cette inscurit qui dcoule du pouvoir conduit souvent une accumulation insatiable de celui-ci. Platon, dans « La Rpublique », discute de la nature insatiable des dsirs humains, en particulier du pouvoir. Plus on en a, plus on en veut.Ainsi, cette ambition peut engendrer une soif de pouvoir qui va au-del de ce qui est ncessaire ou mme bnfique.

Le Cercle Vicieux

Ce dsir accru de pouvoir dcoule d’une tentative de pallier l’inscurit. C’est un cercle vicieux : plus on a de pouvoir, plus on a peur de le perdre, ce qui conduit rechercher encore plus de pouvoir pour se sentir en scurit.

La qute du pouvoir peut mener l’alination, l’isolation et des dcisions autoritaires. Comme l’a dclar Lord Acton : « Le pouvoir tend corrompre, et le pouvoir absolu corrompt absolument. »

Une vulnrabilit inhrente

L’ironie du pouvoir est que, bien qu’il offre des avantages et une influence manifestes, il apporte galement une vulnrabilit inhrente. Les dirigeants, les magnats et les influents de tous bords feraient bien de se rappeler que le pouvoir, lorsqu’il est poursuivi aveuglment, peut s’avrer tre une prison dore. Reconnatre la dualit du pouvoir son potentiel la fois librateur et oppressif est essentiel pour naviguer avec sagesse dans les eaux tumultueuses de l’influence et de l’autorit.

Les Multimilliardaires

Entre la Peur de la Mort et la Crainte du Peuple

Dans la stratosphre de la richesse et du pouvoir, les multimilliardaires dominent, jouissant d’une influence et d’une porte que peu peuvent imaginer. Mais malgr leur position leve, ils ne sont pas exempts des craintes humaines les plus profondes. Deux d’entre elles se distinguent particulirement : la mortalit, cette fin invitable qui obsde leur esprit, et la puissance du peuple, une force indomptable qui, dans certaines circonstances, pourrait remettre en question leur suprmatie.

L’Ombre de la Mort : Une Obsession Incontournable

Malgr leurs fortunes colossales, les multimilliardaires ne peuvent chapper la ralit implacable de la finitude humaine. Cette ralit devient alors une ombre qui plane sur leur existence, les incitant souvent canaliser d’normes ressources dans des recherches mdicales de pointe, des technologies de prolongation de la vie et mme des initiatives futuristes axes sur l’immortalit.

L’ide que la richesse pourrait potentiellement acheter plus de temps, ou mme chapper compltement la faucheuse, devient une qute, transformant leur peur en une obsession insatiable de surmonter la mort par tous les moyens possibles.

La Menace du Peuple : La Dfense de l’Empire

La deuxime grande crainte est celle du pouvoir du peuple. Les mouvements populaires, les rvolutions et les soulvements ont souvent pris pour cible les lites dominantes. Conscients de cette menace, certains multimilliardaires peuvent envisager des stratgies pour neutraliser ou diminuer ce pouvoir.

C’est ici que des notions controverses comme la rduction de la population mondiale et l’eugnisme peuvent entrer en jeu. La premire peut tre perue comme une tentative de diminuer le nombre de voix dissidentes, crant une socit plus facilement grable (Les Guides Stones et leurs 500 millions d’tre humains sur Terre). L’eugnisme, quant lui, pourrait tre envisag comme une faon de crer une classe d’lites « gntiquement suprieures », renforant ainsi leur propre statut et lgitimant leur contrle. L’asservissement des peuples, qu’il soit littral ou via des mcanismes conomiques et sociaux, devient alors une stratgie pour maintenir le contrle.

Les Consquences d’un Pouvoir sans Frein

La combinaison de ces peurs et des actions entreprises pour les contrer peut avoir des implications graves pour l’humanit. En cherchant solidifier leur pouvoir et chapper leurs angoisses, ces titans de la richesse peuvent emprunter des voies qui exacerbent les ingalits, compromettent les droits de l’homme et mettent en pril le tissu social.

Le Choix qui modle la destine de l’Humanit

Les multimilliardaires, bien que dtenant un pouvoir impressionnant, ne sont pas immuniss contre les peurs inhrentes la condition humaine. Cependant, la manire dont ils choisissent de rpondre ces peurs peut modeler le destin de millions, voire de milliards de personnes. Il est donc crucial d’examiner et de contester ces dynamiques de pouvoir pour assurer un avenir quilibr et juste pour tous.

La Spiritualit

La Voie Libratrice

Face l’inexorabilit de la mort et aux complexits du pouvoir, il est vident que la richesse matrielle et la domination ne fournissent pas de solutions dfinitives. Comme l’a dit Snque : « Ce n’est pas l’homme qui possde peu qui est pauvre, mais celui qui dsire davantage. » La qute incessante de pouvoir et d’immortalit, bien que comprhensible, est fondamentalement une bataille contre les courants naturels de l’existence. Gandhi le formule lgamment : « Il y a assez sur terre pour rpondre aux besoins de tous, mais pas assez pour satisfaire la cupidit de chacun. »

La spiritualit, en revanche, offre une perspective diffrente. Comme le rappelle Rumi : « Tout ce que vous possdez de valeur est ce que vous tes. » Elle invite embrasser la nature phmre de l’existence, chercher un sens qui dpasse le soi matriel et reconnatre l’interconnexion de tous les tres. Au lieu de se concentrer sur la domination ou l’vasion, la spiritualit encourage la contemplation, la compassion et la comprhension.

En s’engageant dans une dmarche spirituelle, les individus peuvent trouver une paix et une acceptation qui ne sont pas lies aux caprices du monde matriel. C’est une voie qui, selon Saint Augustin, met l’accent sur « le voyage intrieur », permettant une rconciliation avec la mortalit, une acceptation des limites humaines et une connexion profonde avec les autres et avec l’univers.

Pour les puissants de ce monde, la spiritualit pourrait servir de rappel que, comme l’a dclar Martin Luther King Jr., « le vritable pouvoir rside non pas dans la domination ou la possession, mais dans la capacit de comprendre, d’aimer et d’accepter ». Dans un monde de complexits et d’incertitudes, la spiritualit, la lumire des mots d’Albert Einstein, demeure « une boussole fiable, guidant les mes vers une paix et une plnitude vritables. »

Yann Leray @ 2023

SOURCE : http://www.lesamisdhermes.com/2023/08/le-pouvoir.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Atelier Ecrire Ensemble c&#... |
Au fil des mots. |
Spiral?e |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Attala Blog
| jepensedoncjesuis13
| Les chroniques d'Ast?ria