navigation

Digression … méditative 6 décembre, 2009

Posté par hiram3330 dans : Digression , ajouter un commentaire

 Digression … méditative

 

 

Image de prévisualisation YouTube

Adagio 9 novembre, 2009

Posté par hiram3330 dans : Digression , ajouter un commentaire

Image de prévisualisation YouTube

Izgrejala 23 septembre, 2009

Posté par hiram3330 dans : Digression , ajouter un commentaire

 

 

 

Image de prévisualisation YouTube

Chant of the Templars – Salve Regina 11 août, 2009

Posté par hiram3330 dans : Chaine d'union,Digression,Recherches & Reflexions , ajouter un commentaire

 

 

 

Image de prévisualisation YouTube

Chant of the Templars – Honor Virtus et Potestas 26 juillet, 2009

Posté par hiram3330 dans : Chaine d'union,Digression,Recherches & Reflexions , ajouter un commentaire

 

 

 

Image de prévisualisation YouTube

Les pauvres chevaliers du Christ 23 juillet, 2009

Posté par hiram3330 dans : Chaine d'union,Digression,Recherches & Reflexions , 1 commentaire

 

 

 

Image de prévisualisation YouTube

Juste et Bon 9 février, 2009

Posté par hiram3330 dans : Digression , ajouter un commentaire

 

 

 

« Ne vous laissez pas impressionner par le poids des traditions, même honorées en de nombreux lieux et par plusieurs générations.

Ne croyez pas quelque chose parce que beaucoup de gens en parlent.

Ne vous en remettez pas à l’autorité des sages d’autrefois.

N’accordez pas foi à votre imagination en croyant qu’un Dieu vous a inspiré.

Ne croyez rien qui dépende uniquement de votre maître ou des prêtres.

Ne croyez, après examen, que ce que vous avez vous-même mis à l’épreuve et avez trouvé juste et bon ».

 

BOUDDHA

liberte2.jpg

Mais la vie… 20 juillet, 2008

Posté par hiram3330 dans : Digression , ajouter un commentaire
Maurane

Mais la vie…

2002 « Quand l’humain danse »
© Polydor


maurane.jpg

 

 


 

Duo avec Lara Fabian

Tout le monde rêve d’un idéal
Un Eden, un bonheur fatal
Mais la vie…
Mais la vie…
Tout le monde voudrait le soleil
Nos pensées tournées vers le ciel
Mais la vie…

Les saisons passent
Il faut apprendre
Avec elles à renaître
De nos cendres
Le jour se lève
La vie avance

Même quand tout s’éteint
Sur nos chagrins
Il reste encore
Une braise, une flamme qui dort
Un peu de vent
Sur nos tourments
Et tout repart
Tout s’allume sur un autre espoir

Moi aussi, j’ai consumé des peines
Attisé des blessures anciennes
Mais la vie…
Mais la vie…
Moi aussi, je suis tombée de haut
Du saut de l’ange au fond de l’eau
Mais la vie…

Mais qui nous sauve
Qui nous relève
Et qui souffle les brûlures
De nos fièvres
Une étincelle
Dans le silence

Mais quand tout s’éteint
Sur nos chagrins,
Il reste encore
Une braise, une flamme qui dort
Un peu de vent
Sur nos tourments
Et tout repart
Tout s’allume sur un autre espoir

Le jour se lève
La vie avance
Avec elle
Retrouvons l’éclat d’une espérance…

Avec elle
Essayons de lui donner un sens
Un sens.

Même quand tout s’éteint
Sur nos chagrins
Il reste encore
Une braise, une flamme qui dort
Un peu de vent
Sur nos tourments
Et tout repart
Tout s’allume sur un autre espoir.
Tout s’allume sur un autre espoir.

maislavie.jpg

Le chant des partisans 12 juillet, 2008

Posté par hiram3330 dans : Digression , ajouter un commentaire
Le chant des partisans Voir la vidéo Imprimer la chanson Le chant des partisans de Chansons populaires à partir d'une fenêtre en mode texte et sans publicité  :-) Envoyer le texte Le chant des partisans de Chansons populaires à un ami Favori

Paroles: Maurice Druon, Joseph Kessel. Musique: Anna Marly 1943
© Editions Breton
note: Textes original en russe d’Anna Marly, puis adapté en français.


 

corbeau.jpg

Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne ?
Ohé, partisans, ouvriers et paysans, c’est l’alarme.
Ce soir l’ennemi connaîtra le prix du sang et les larmes.

Montez de la mine, descendez des collines, camarades !
Sortez de la paille les fusils, la mitraille, les grenades.
Ohé, les tueurs à la balle et au couteau, tuez vite !
Ohé, saboteur, attention à ton fardeau : dynamite…

C’est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères.
La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère.
Il y a des pays où les gens au creux des lits font des rêves.
Ici, nous, vois-tu, nous on marche et nous on tue, nous on crève…

Ici chacun sait ce qu’il veut, ce qu’il fait quand il passe.
Ami, si tu tombes un ami sort de l’ombre à ta place.
Demain du sang noir sèchera au grand soleil sur les routes.
Chantez, compagnons, dans la nuit la Liberté nous écoute…

Ami, entends-tu ces cris sourds du pays qu’on enchaîne ?
Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
Oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh…

maquisards.jpg

Le temps des cerises 6 juin, 2008

Posté par hiram3330 dans : Digression , ajouter un commentaire

clementjb.jpg


Paroles: Jean-Baptiste Clément. Musique: Antoine Renard 1867
© Domaine
autres interprètes: Fred Gouin, André Dassary, Suzy Delair, Jean Lumière, Tino Rossi, Yves MontandNana Mouskouri, Colette Renard, Patrick Bruel (2002)
note: En 1871, cette chanson devint l’hymne des insurgés au cours des journées sanglantes de la fin de la Commune. Nana Mouskouri ne chante pas le troisième couplet.
(1955),

Sonnerie Monophonique

 

 


 

Quand nous chanterons le temps des cerises
Et gai rossignol et merle moqueur
Seront tous en fête
Les belles auront la folie en tête
Et les amoureux du soleil au cœur
Quand nous chanterons le temps des cerises
Sifflera bien mieux le merle moqueur

Mais il est bien court le temps des cerises
Où l’on s’en va deux cueillir en rêvant
Des pendants d’oreilles
Cerises d’amour aux robes pareilles
Tombant sous la feuille en gouttes de sang
Mais il est bien court le temps des cerises
Pendants de corail qu’on cueille en rêvant

Quand vous en serez au temps des cerises
Si vous avez peur des chagrins d’amour
Evitez les belles
Moi qui ne crains pas les peines cruelles
Je ne vivrai pas sans souffrir un jour
Quand vous en serez au temps des cerises
Vous aurez aussi des peines d’amour

J’aimerai toujours le temps des cerises
C’est de ce temps-là que je garde au cœur
Une plaie ouverte
Et Dame Fortune, en m’étant offerte
Ne saura jamais calmer ma douleur
J’aimerai toujours le temps des cerises
Et le souvenir que je garde au cœur

cerises.jpg

1...1819202122

Atelier Ecrire Ensemble c&#... |
Au fil des mots. |
Spiralée |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Attala Blog
| jepensedoncjesuis13
| Les chroniques d'Astéria